C’est l’histoire de 3 tribus (Saint Gilles, Alès et Bagnols) qui ont décidé de passer leur camp ensemble dans un coin (pas si perdu que ça…) des Vosges à GerardmerGroupe Bagnols Sur Cèze

 

Le camp a été installé sur un superbe terrain, très à l’écart, sur les hauteurs de la ville, au voisinage de la tour de Mérelle, gentiment mis à disposition par Christine SCHILTE (auteure bien connue dont le sujet de prédilection est la psychologie de la petite enfance).

-17

C’est l’histoire d’une tribu répartie en équipages (de 5 à 6 jeunes) qui ont réalisé leurs installations afin de disposer de tout ce qui peut leur permettre d’être autonome : une tente (…), une table, un lieu pour la cuisson, un lieu pour gérer ses eaux grasses…

C’est l’histoire de l’Oeil de Sauron qui provoque misère et terreur dans le Nord de la Terre du Milieu. Les 8 seigneurs du Nord (elfes, nains, istaris, hobbits, représentés par les chefs….) luttent contre le mal pour l’empêcher de s’étendre dans les terres du Sud.

-18

Ayant fort à faire, ils font appel à la compagnie des 8 anneaux (les jeunes) afin de récupérer les anneaux pour les détruire et ainsi dissiper la menace qui pèse actuellement sur la Terre du Milieu. Cependant, tout ne se déroula pas comme ils l’avaient prévu… Lors de la cérémonie de remise des anneaux, les Seigneurs Nazgul viennent les dérober. La compagnie a du alors, par le biais d’épreuves et d’énigmes, les récupérer tout au long du camp.Retour ligne automatique
Pour récupérer ces anneaux, des batailles ont eu lieu dans la foret de Mérelle, où la compagnie des 8 anneaux a du affronter les Seigneurs NAzgul, puis l’ensemble de la compagnie a quitté le camp vers le Nord afin de récupérer les anneaux présents dans la forêt. Retour ligne automatique

-19 -19

Après 3 jours de marche* et une bonne surprise – un vaisseau terrestre mis a disposition a permis de réduire la dernière étape –Retour ligne automatique

-22 -23

l’ensemble de la compagnie de la compagnie s’est retrouvé au camp, mais ce n’était plus 3 tribus différentes, mais une seule tribu, dont les liens avec les différents membres ont été cimentés par l’effort ….Retour ligne automatique

-24

Néanmoins, les différents équipages se sont confrontés dans un grand concours** afin de déterminer quel était l’équipage qui est à la fois, le mieux installé, qui arrive à créer la meilleure ambiance et qui est capable d’enchanter le palais des Seigneurs du Nord … le tout dans un budget contraint… bien sûr ! Les résultats ont été surprenants, et il nous a été difficile de différencier les différents équipages de la compagnie…Retour ligne automatique

-25 -26

-27 -28

Le lendemain, nous avions la joie d’accueillir une autre troupe venu d’un pays du Nord, où plus de 15 000 guerriers du même type, habillés de rouge avaient été rassemblés dans un congrès appelé (You’re Up***), dans une ville capitale de l’Europe… Ils avaient subi les tempêtes et c’est au Zenith, de cette grande ville qu’ils avaient trouvé refuge… ils avaient l’air très fatigué mais l’Eucharisite que nous avons célébrée ensemble a permis de partager et de rendre grâce au Seigneur de tout ce que nous avions vécu au cours de cette première semaine de camp et de nous donner l’énergie nécessaire pour continuer… ça tombait bien, l’après midi même, des grandes olympiades avait été organisées et notre nouvelle énergie retrouvée a été mise à rude épreuve…Retour ligne automatique

-29

Mais, la pression de l’oeil de Sauron augmentait et risquait de mettre en péril tout cet équilibre. Il a donc été décidé d’envoyer des équipages, pour aller aux 6 coins du territoire vivre une expérience en autonomie. Partis avec une carte, un itinéraire****, un peu d’argent pour se nourrir et une bénédiction donnée par les 8 seigneurs du Nord, les 6 équipages constitués sont allés affronter l’incertitude de l’itinéraire, le froid et la pluie, les montées, les ampoules et les ongles incarnés. Mais au bout de 2 jours, tout le monde était rentré au camp…sain(t) et sauf.Retour ligne automatique

-21

Nous disposions alors des 8 Anneaux, qui avaient été reconquis dans les différentes épreuves et dans une veillée de clôture, nous avons pu les jeter dans le feu, symbole de la lave purificatrice de la montage du destin… afin que la terre du milieu retrouve sa quiétude et sa tranquillité… …c’est aussi, ce que nous avons fait en démontant l’ensemble des installations pour que la prairie et la tourbière retrouve son état initial. ….

-32 -31

-30

Puis, comme tous les soirs, la tribu s’est endormie après avoir confié à un plus grand que nous, tous les événements de la journée…. sûr que demain serait différent.Retour ligne automatique
Le lendemain était en effet différent, c’était le jour du départ…. mais que de changements opérés depuis le premier jour de notre rencontre, que de visages, de personnalités découvertes, que de transformation en nous même aussi… Osons le dire, jeunes et moins jeunes nous avons tous grandi au contact des uns et des autres.

Merci à tous pour ce bon moment passé ensemble…

Merci à Nicolas, pour le prêt de sa personne et de son camion, à l’aller comme au retour..… sans lui, sans sa disponibilité spontanée, ce camp n’aurait pas pu avoir lieu.Retour ligne automatique
Merci à Gilles et à Sabine pour leur aide en début et en fin de camp…Retour ligne automatique
Merci, à Vero (Meyer – DT de Lorraine et « tata » de Matthieu Grandjean..), qui a agi dans la discrétion efficace mais sans laquelle ce camp n’aurait jamais eu lieu ! Retour ligne automatique
Merci aussi par l’aide apportée par la famille Meyer (élargie), avant et après le camp (montage/démontage du Marabout…) !

Merci, enfin, à Jean Luc, pour sa présence efficace ( pour la préparation des temps spi, mais pas que (…)) avec nous pendant une bonne semaine de camp (avant d’aller retrouver les rouges ! ! )Retour ligne automatique

-33

Merci Seigneur pour tout ce que tu nous donnes à vivre.

Denis

 

Partager